WASHINGTON, 21 octobre (Reuters) – Les fournisseurs d’accès à Internet collectent une quantité « stupéfiante » de données détaillées sur les consommateurs, a déclaré jeudi la présidente de la Federal Trade Commission, Lina Khan, en évoquant un rapport du personnel de l’agence sur les informations recueillies par les principaux fournisseurs comme AT&T (T.N) et Verizon Wireless.

« Nous souhaitons que ce rapport soit la suite d’un débat permanent sur les pratiques commerciales en matière de données et sur la protection de la vie privée des utilisateurs », a déclaré Mme Khan, qui a fait remarquer que les données collectées pourraient également constituer un problème lors de l’examen des fusions.

Pour ce rapport, la FTC a demandé des informations à AT&T, Verizon Wireless, Charter, Comcast’s (CMCSA.O) Xfinity, Alphabet Inc.’s (GOOGL.O) Google Fiber et T-Mobile (TMUS.O) ainsi qu’à des agences de publicité associées à AT&T et Verizon.

Le personnel de l’agence a constaté que certaines entreprises collectaient des données sur les historiques de navigation, ce qui est diffusé en continu, des caractéristiques sensibles comme la race et l’orientation sexuelle et la localisation en temps réel, qui, selon lui, étaient parfois partagées avec des tiers.

Le rapport a également révélé que certains FAI conservaient les données des consommateurs pendant une période déterminée, mais que d’autres disaient les conserver aussi longtemps que nécessaire.

« Le rapport a révélé que même dans les cas où les fournisseurs d’accès à Internet prétendaient offrir aux clients un certain choix quant à la manière dont leurs données étaient collectées ou utilisées, dans la pratique, les utilisateurs étaient souvent contrariés par des décisions de conception qui rendaient compliqué, difficile ou presque impossible d’échapper au suivi persistant », a déclaré M. Khan.

En 2017, la FTC a repris à la Commission fédérale des communications la supervision des FAI. Khan, cependant, a déclaré qu’elle soutiendrait « pleinement les efforts visant à réaffirmer cette autorité. »

Comcast a déclaré qu’il ne suit pas les sites Web que les utilisateurs visitent ou les applications que les consommateurs utilisent sur les connexions à large bande.Google et Verizon ont refusé de commenter, tandis que les autres n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Source REUTERS

Traduit de l’anglais « Internet providers collect ‘staggering’ amounts of data -U.S. FTC chair », Reporting by Diane Bartz; Editing by Mark Porter